À propos

*Présentation*

***

De Brique et de Breizh. Ce nom peut choquer, mêler l’incompréhension, laisser indifférent, amuser, faire réfléchir… Peut-être tout ça en même temps, qui sait? (vous sûrement). Ça peut ne pas plaire, ou plaire. D’un point de vue marketing, il est clair que ce n’est pas clair. Il est clair que c’est obscur. Je m’éloigne. Pardon.

La brique, selon moi, fait référence au bâtiment en général. A l’habitat, et sa couleur, rouge le plus souvent, à la chaleur, à la vitalité, au pep’s ! Et puis, c’est le symbole du Nord, d’où je viens, à la culture « chez ti chez mi » (chez toi c’est chez moi) d’où le ch’ti mi… Une culture à laquelle je suis fière d’appartenir. La brique c’est aussi un matériau présent en Angleterre, pays que j’adore, dont le style culinaire et décoratif (entre bien d’autres) m’inspire au quotidien. La brique, ici, c’est la déco et mes origines.

La Breizh, en breton, c’est la Bretagne. Beaucoup de jeux de mots figurent sur des stickers un tantinet « attrape-touristes » avec le croquis insupportable d’une bigoudène mal dessinée qui est collé à l’arrière de plein de bagnoles sur lequel figure « à l’aise Breizh » (hashtag mauvais goût). Mais quand on ne prête pas attention à son écriture, on entend « braise ». La braise, qui elle aussi fait référence – évidemment – à la chaleur : chaleur humaine, chaleur qui nous sert à faire cuire nos aliments, qu’on partagera ensuite autour d’une bonne table, chez ti, chez mi. Car les personnes avec lesquelles on partage les meilleurs moments sont celles qui aiment manger.

On dit qu’il ne faut pas viser trop de publics différents sur un blog. Blog de cuisine, blog de déco, que choisir? Pas facile. Eh bien, puisque choisir c’est renoncer, je renonce à choisir ! Et puis, en fait, ça affinera encore plus mon public : ici on aime les siens, on aime sa maison, puis faut avouer, on aime partir en vacances (et en voyage…). Alors quoi de mieux que de décorer sa case et de la remplir plein d’amour et de parfums, de jolies assiettes bien garnies et de chocolat chaud? Puis de partir , découvrir un peu le monde, et de revenir, apaisé, aéré, prêt à recommencer?


Je m’appelle Ange. Ou démon. Petite blague sur mon prénom qu’on m’a faite de nombreuses fois et que j’ai intégré à mon cortex cérébral. P.S : je suis une fille (ce prénom est mixte non de d’là.)

J’ai 31 balais magiques et une petite Moldue qui a réveillé ma vie le 2 août 2018.

Reconvertisseuse professionnelle, j’ai exercé les métiers de femme de ménage (enfin « aide à domicile »), vendeuse en prêt-à-porter (enfin « manutentionnaire de fringues »), manutentionnaire pour de vrai (#habilletoicommeunmec), restauratrice de meubles/décoratrice et cuisinière.

Entre deux jobs, j’ai fait des études ! J’ai commencé par la maternelle… non je déconne. Modéliste, où j’ai appris à coudre, puis je me suis formée au métrage de chantier, aux langues étrangères pour terminer par un cursus de cuisinière (que j’ai mené à terme, cette fois).

Un peu de tout, telle est ma devise (euros).

Curieuse – vous l’aurez compris je crois – manuelle, blaguàdeuxballiste, féministe, un peu anarchiste mais surtout rêveuse, j’essaie de me convaincre qu’un jour je serai sportive.

Fût un temps je parlais allemand couramment, faudrait que je m’y remette, histoire de dire à Angela Ô combien Ich liebe Ihr Vorname. En attendant vous pouvez m’écrire en anglais if you want to talk to me ou tout simplement en français (pas en ch’ti s’il vous plaît car « je-le-parle-bien-mieux-que-je-ne-l’écris »).

Je vis en Bretagne avec mon tendre et ma petiote dans notre foyer rénové en 2014.

De Brique et de Breizh réunit mes deux terres de cœur, le Nord (ma terre natale), et la Bretagne (mon nouveau monde).

Sur mon compte Instagram vous pourrez voir que je ne suis pas passionnée que de cuisine, mais aussi de décoration, de couture et de rando (voyages serait un grand mot, j’adore bien sûr, mais ce n’est pas (plus) ma priorité). Je pense rester exclusivement sur la cuisine ici. Sauf avis contraire du public.

J’aime les rencontres sincères et les collaborations vibrantes, n’hésitez pas à m’écrire (par mail à ange.lelong@gmail.com ou via le formulaire de contact) si vous voulez bosser avec moi ou tout simplement manger un cookie à la maison.

Vous pourrez me trouver aussi sur Facebook, Instagram, et Pinterest.

Bisous.

Angie