La recette du riz au lait au caramel beurre salé (à déguster devant le feu de cheminée)

Qu’y a-t-il de plus réconfortant au moooooonde que le riz au lait?!

Je n’en mangeais pas tant que ça avant d’arriver chez les bretons, car c’est la grand’mère de mon mari qui en fait à chaque réunion de famille. Sa recette est différente de la mienne, mais tout aussi bonne. Le riz de mamie Louisette cuit 3h au four et le mien 35-40 minutes sur le feu.

Et puis un jour la marque de yaourt qui a repris le tableau de Vermeer intitulé « The milkmaid » a sorti une version « à l’ancienne » du riz au lait. Une merveille… et je me suis dit qu’il était temps que j’en fasse. Avec du caramel. Au beurre salé.

Et puis j’ai eu l’idée de sortir un ebook et de l’offrir aux nouveaux lecteurs qui voulaient s’inscrire sur mon blog. Et puis j’ai décidé d’arrêter cet ebook. Pour deux raisons.

La première, c’est qu’en relisant cet ebook un an après, il m’a semblé que les recettes n’étaient pas « à se taper le cul par terre » comme dirait ma poète de maman. Que j’avais privilégié davantage les photos que le contenu réel du bouquin.

La deuxième, c’est que j’avais suivi des conseils de webmarketing et que finalement, ce genre de bouquin virtuel se trouve sur beaucoup de blogs. J’ai décidé que si les gens voulaient s’inscrire à mon contenu, ils le feraient d’eux-mêmes et plus avec un appât à deux balles.

Et puis, ma critique avec le recul vient aussi du fait que je me suis mise à la place des lecteurs, car j’en suis une moi aussi pour d’autres blogs bien sûr. Les vraies bonnes recettes vont pour moi au-delà des photos, qui comptent bien sûr, mais les recettes que je fais le plus souvent sont celles que j’adore faire parce qu’elles sont délicieuses, rapides à faire et inratables. Bah ouais, je suis comme tout le monde.

Alors, c’est pas parce que j’ai supprimé l’ebook que je ne vais pas vous remettre mes vraies bonnes recettes ! « Du contraire! » comme dirait ma voisine.

Enfilez donc mesdames, et vous aussi messieurs (ça va être bien fendart!) un torchon façon bénitier sur la tête, un gilet jaune et un tablier bleu, inclinez la tête sur la gauche et versez votre lait dans la jatte environ 15h d’affilées pour que monsieur Vermeer vous peigne le portrait pendant que vous faites votre petite recette de riz qui déchire tout.

Ingrédients pour le riz (6 personnes)

  • 160 g de riz à dessert
  • 1.5 l de lait entier
  • 1.5 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de sucre

Pour le caramel au beurre salé

  • 150 g de sucre blanc
  • 50 g de beurre salé
  • 10 cl de crème liquide 30% MG

Préparation

  • Mettre dans une cocotte (en fonte idéalement) le riz, les sucres et le lait. Cuire à feu doux en remuant régulièrement pendant 35 à 45 minutes, et en surveillant bien, surtout sur la fin, que le riz ne brûle pas dans le fond.
  • Pendant que le riz cuit, vous pouvez préparer le caramel : faites fondre le sucre dans une casserole à feu moyen jusqu’à ce qu’il se colore de marron doré, puis ajoutez le beurre en parcelles et la crème.
  • Dressez vos desserts avec du caramel dans le fond des pots/tasses, puis du riz, puis encore du caramel si vous le souhaitez. Sinon, s’il vous reste un surplus de caramel, vous pouvez le conserver au moins deux semaines dans un pot en verre (il vous suffira de chauffer le caramel quelques secondes au micro-ondes alors pour le verser).

Posologie : un pot le soir pendant trois jours, après une grosse journée de merde, une fois les mômes au pieu et après la douche, devant Harry Potter, vers le mois de novembre ou décembre, avec une tisane et un plaid.