Harry Potter et la Chambre des secrets : quand la Breizh côtoie la Pie

J’ai l’impression que ça fait 6 mois que je dois « rendre » cet article, du fait me m’être engagée à publier cet article… il y a deux ou trois semaines ! Quelle crédibilité ! Mouah ahah, comme rirait Gilderoy, avec son accent So British !

La reprise du boulot me prend – forcément – beaucoup de temps et mes journées de repos sont tout …sauf reposantes. Épanouissantes, c’est déjà ça ! Puis quand on veut bricoler, faire de la couture, cuisiner, prendre des photos, tenir son blog, s’occuper de son bébé, aller se promener… Et bien ça passe vite !

Nulle demande de mot d’excuse ni de renvoi (hein?) de la Maison Poudlard pour avoir abîmé un siiiii vieux saule Cogneur (je vous laisse découvrir ma version ci-après) mais juste quelques explications. Car vous, chers lecteurs, faites vivre ce blog et je vous en remercie.


Pour appréhender ce deuxième chapitre, Harry Potter et la Chambre des Secrets, j’ai mis à l’honneur le portrait de Gilderoy Lockhart réalisé aussi par Mathilde Schaedgen. Et puis mes réflexions gustatives ont tourné autour de lui. Je me suis imaginé d’abord le dessert, je le voyais bien manger quelque chose de joli et un brin féminin pour mettre en avant ce côté de sa personnalité « précieuse ».

Et puis en anglais typique, je le voyais bien manger un repas traditionnel… Avec une touche bretonne qui va sûrement vous surprendre si vous n’en n’avez jamais mangé… Et que vous allez très certainement aimer – si votre palais n’est pas trop difficile.


*Plat*

Tourte salée à l’Andouille de Guémené, aux oignons rouges, champignons, crème fraîche, Brie et miel de châtaignier

*Dessert*

Victoria Sponge Cake


Ingrédients pour le plat principal

  • 1 pâte brisée maison : 250 g de farine, 125 g de beurre, 1 jaune d’oeuf, 5 cl d’eau
  • 1 pâte feuilletée
  • 300 g d’Andouille de Guémené
  • 2 oignons rouges
  • 250 g de champignons de Paris frais
  • Crème fraîche épaisse
  • Brie
  • Miel de châtaignier

Préparation

  • Commencez par faire votre pâte brisée : dans un saladier, mélangez la farine avec le beurre mou (température ambiante) du bout des doigts afin de « sabler » la pâte. Ajoutez le jaune d’oeuf et mélangez de nouveau (la texture s’épaissit). Ajoutez l’eau et malaxez bien la pâte jusqu’à obtenir une belle boule de pâte, non collante. Vous pouvez aussi effectuer toutes ces étapes au robot pâtissier à l’aide de la feuille. Placez votre pâton dans du film alimentaire en faisant une galette de aplatie de 20 cm environ (elle sera ensuite plus facile à étaler). Placez au frais 20 minutes.

Préparez vos ingrédients pour farcir la tourte (« pie » en anglais) :

  • Épluchez et émincez les oignons rouges, puis mettez-les dans une casserole avec une bonne cuillère à soupe de sucre. Mettez-les sur feu vif 5 minutes avant de baisser le feu et de couvrir, un quart d’heure environ (il faut que les oignons compotent gentiment). Surveillez cependant. Puis enlevez le couvercle et remontez un peu le feu, il ne faut pas de jus, il faut que les oignons soient sirupeux. Coupez donc le feu et réservez.
  • Coupez l’andouille en tranches fines (2 à 3 mm d’épaisseur) et émincez les oignons. Dans une poêle, mettez un peu de beurre et faites revenir l’andouille 5 minutes et ajoutez les champignons. Faites revenir encore 5 minutes et ajoutez une bonne cuillère de crème fraîche. Mélangez et coupez le feu.
  • Sortez le pâton de pâte brisée du frigo et étalez-le. Si vous utilisez des moules individuels, prévoyez de couper des cercles de la taille du moule + le bord + un petit dépassement . Coupez donc des cercles (vous pouvez en faire 6 avec cette quantité de pâte) et foncez-les dans les moules (j’utilise des moules à fond amovibles que vous pouvez facilement trouver sur www.mathon.fr)
  • Remplissez les fonds de tarte avec le mélange andouille/champignons/crème, ajoutez un peu de confit d’oignons rouges, un morceau de Brie (environ 25 g), une pointe de miel
  • A l’aide d’un découpoir un peu plus grand que le diamètre de votre tourte, découpez les couvercles des tourtes dans la pâte feuilletée. Cassez un œuf et battez-le. Avec un pinceau, mettez de l’œuf sur le tour du couvercle et mettez ce côté-la sur la garniture, puis pincez les bords et évacuez le surplus de pâte, afin de bien fermer la tourte.
  • Dessinez une petite croix sur le dessus, badigeonnez d’oeuf et enfournez 40 minutes à 180°C.
  • Pendant ce temps, lavez de la salade, préparez une vinaigrette : 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne, 100 ml de vinaigre balsamique, 50 ml d’huile de tournesol, un peu de sel, de poivre et mélangez bien le tout.

Ingrédients pour le Victoria Sponge Cake

  • Pour la génoise :
    • Un moule à manqué de 20 cm de diamètre chemisé (beurre+farine)
    • 125 g de sucre
    • 4 œufs
    • 125 g de farine
    • Zestes d’une orange
  • Pour la garniture et le décor :
    • De la confiture de fruits rouges au choix
    • 160 g de crème fraîche
    • 160 g de mascarpone
    • 50 g de sucre
    • 1 gousse de vanille
    • 400 g de fraises Gariguette

Préparation

  • Commencez par la génoise: chemisez votre moule pour commencer et réservez. Dans une jatte ou un cul de poule, voire au mieux dans un robot pâtissier, fouettez votre sucre et vos 4 œufs (idéalement à température ambiante) afin de réaliser un sabayon rubané (il faut fouetter environ 10 minutes très vivement et idéalement au bain marie dans un premier temps afin de chauffer légèrement les œufs pour incorporer un maximum d’air, ce qui fera bien monter la génoise à la cuisson). Ceci fait, incorporez délicatement à la maryse la farine et les zestes d’orange jusqu’à incorporation complète. Versez la préparation dans le moule et enfournez (dans un four chaud) 45 minutes à 150°C.
  • Pendant ce temps, vous pouvez préparer la crème: pesez et mélangez la crème fraîche et le mascarpone, le sucre et la vanille (grattez la gousse). Réservez au frais.
  • Gardez 3 à 5 belles fraises entières et coupez les autres en deux. Vous en aurez pour l’intérieur et pour le dessus.
  • Une fois votre génoise prête, laissez-la refroidir et démoulez-la. Coupez-la en deux dans l’épaisseur, puis mettez la moitié du mélange crème/mascarpone sur la partie basse du gâteau. Mettez-y des demi-fraises et remettez le chapeau. Étalez sur le dessus le reste du mélange et décorez avec des fraises !

Voilà un petit menu qui peut en jeter et qui est vraiment simple à réaliser (il faut un peu de temps, certes). Le Victoria Sponge Cake est un gâteau anglais typique, fait d’une génoise aromatisée à l’orange (avec ou sans beurre), et un mélange crème fraîche-mascarpone accompagné de fruits rouges et éventuellement d’un arôme de rose dans la confiture. N’aimant personnellement pas cela, je ne vous l’ai pas proposé dans la recette, mais si vous voulez en mettre, sachez qu’il ne faut qu’un bouchon d’arôme de rose pour un pot de 250 g de confiture !

Quant à l’Andouille de Guémené, fabriquée à Guémené-sur-Scorff dans le Morbihan (56), elle possède un goût fumé et unique que j’adore déguster chaude revenue dans du beurre et de la crème (cru c’est pas trop mon dada !), garniture qui est ici traditionnellement utilisée pour les galettes bretonnes, avec éventuellement une pointe de miel pour les amateurs de sucré-salé.

Dans le prochain épisode (je ne m’engage pas sur la date de publication cette fois ^^), nous aborderons Harry Potter et le Prisonnier d’Askaban sous la Lune…

LUMOS MAXIMA !