Bien choisir sa cuisine: les 3 grandes étapes (avant de signer le chèque au monsieur)

Que vous soyez en train de faire construire ou que vous rénoviez totalement ou partiellement votre habitat, vous allez forcément passer par la cuisine à un moment donné.

Véritable pièce maîtresse qui se mêle à la conversation lors des repas, devenue même point central des retrouvailles à tous les moments de la journée, la cuisine se doit d’être bien pensée, bien posée et respecter toutes vos attentes.

De par notre expérience (personnelle et de formation de métreurs) je vais vous lister quelques points sur lesquels vous pourrez réfléchir avant de vous lancer.

Il faut avant toute chose savoir si vous allez poser la cuisine vous-même ou pas. Le budget ne sera -bien entendu- pas le même.

1 – Le budget

Avez-vous réfléchi au budget de votre cuisine? Si ce n’est pas le cas, vérifiez ces points suivants et mettez une fourchette de prix, que vous confirmerez en allant faire faire des devis chez différents revendeurs :

  • Les meubles : un très grand nombre de cuisinistes existent sur le marché ! Comment choisir? C’est assez simple. Plus l’enseigne vendra en masse, moins les prix seront élevés. Les matières reconstituées seront moins chères que du bois massif. La fabrication à l’autre bout du monde sera aussi moins chère que du Made in France. La plupart des gens partent sur une cuisine toute équipée. Mais vous pouvez aussi faire le choix de meubles « façon campagne », indépendants les uns des autres. Veillez cependant à favoriser le côté pratique avant tout, surtout si vous passez beaucoup de temps en cuisine.

Une dernière solution spéciale « petit budget » : repeindre une cuisine existante. Attention, c’est du boulot aussi ! Mais pour une cuisine équipée de meubles hauts et bas, d’un plan de travail et d’une crédence, vous pourrez en avoir entre 300 et 500€ (juste pour repeindre les meubles). Pour la technique, je vous invite à consulter un de mes articles à ce sujet ici .

  • L’électroménager : le voulez-vous (et le pouvez-vous?) encastré et/ ou caché? Quel budget souhaitez-vous y mettre? Les éléments de base en cuisine à penser sont :
    • Le lave-vaisselle
    • La hotte
    • Le micro-ondes
    • Le réfrigérateur/congélateur
    • La plaque de cuisson
    • Le four
  • Le(s) point(s) d’eau : dans la plupart des cuisines, un point d’eau suffit. Certaines très grandes cuisines en ont deux. Vous pouvez décider de le placer sous une fenêtre, ce sera bien plus agréable que devant un mur fermé et cela évitera d’allumer la lumière (même en plein jour).
  • Le sol : évitez le bois en cuisine. Il risque de s’abîmer prématurément. Évitez aussi les tapis en cuisine. Sur les catalogues c’est peut-être joli, mais dans la vraie vie, ça se tâche très vite et c’est un vrai nid à microbes (pas top pour l’hygiène en cuisine).
  • La pose : serez-vous capables d’effectuer vous-même la pose de votre cuisine? Attention, c’est du boulot ! Etes-vous capable de monter les caissons, fixer les charnières, coulisses et plinthes, découper le plan de travail pour intégrer la plaque de cuisson et l’évier, faire les raccordements sanitaires? Mais aussi fixer et mettre en route la hotte de cuisson, revoir l’électricité (ajout de prises, de spots lumineux sous plans de travail, au plafond etc)? Si la réponse est non, demandez des devis, soit au magasin qui vous vendra la cuisine, soit à un artisan indépendant (faites faire plusieurs devis pour comparer et négocier!)

Voici quelques visuels qui vous aideront pour créer votre aménagement intérieur, en prenant en compte quelques règles de base (comme le triangle ou les espacements minimums entre les meubles pour un passage facile) :

Voici les espacements minimums à respecter pour un passage agréable au quotidien.
Pensez à adapter la hauteur du plan de travail à la personne qui passe le plus de temps en cuisine.
En effet, un plan de travail trop bas fera mal au dos et au cou à la personne qui l’utilise. Un plan de travail trop haut fera mal aux épaules.
Une autre idée des mesures que vous pouvez prendre en compte pour aménager votre cuisine, selon qu’elle comportera des éléments hauts, un îlot, des chaises, tabourets, banquettes etc.
Voici le « triangle » en cuisine. Il s’agit de ne pas éloigner de trop l’élément « froid » (réfrigérateur), l’élément « chaud » (plaque de cuisson/four) et l’élément « eau » (évier). Il faut faire le moins de pas possible entre chaque partie. C’est ainsi que la cuisine sera la plus agréable.
Voici des idées d’aménagement avec îlot central, selon l’espace dont vous disposez. Cet élément est intéressant car il permet de créer une petite séparation dans des espaces très ouverts et aussi de rassembler la famille le matin pour le petit déjeuner ou des amis à l’apéritif, en somme de créer un espace convivial.

Les prix des cuisines équipées peuvent aller de 2000 € à 30 000 € (en moyenne). Pour 2000€ vous n’avez pas l’électroménager, à rajouter donc selon votre budget et vos attentes. Je vous invite à consulter cet article très complet, qui vous donnera un bon aperçu des tarifs.

Mais pour avoir une meilleure idée des tarifs, il faut connaître la surface de votre cuisine.

2 – La surface

C’est facile de prendre les mesures quand la pièce est vide. Ou encore mieux, d’aller chez le cuisiniste avec vos plans de maison. Mais ces conditions ne sont pas toujours réunies.

Munissez-vous d’un mètre de 5 m, d’un carnet, d’une règle et d’un crayon. Soyez deux pour prendre les mesures, c’est plus facile.

Une fois votre schéma réalisé, faites une « wishlist » de tout ce que vous souhaitez voir dans votre cuisine. Au fur et à mesure vos choix s’affineront quand vous comparerez avec votre budget.

Retrouvez les plans détaillés sur via ce lien

Partez à l’assaut de la cuisine de vos rêves avec ces petits papiers, les vendeurs vous conseilleront.

Quant à moi, je vous donne quelques conseils :

  • Pensez à demander des coulisses et charnières à amortisseurs sur toutes vos portes et tous vos tiroirs. C’est un confort dont on ne peut pas se passer.
  • Un lave-vaisselle « à hauteur » est bien pour éviter de se baisser.
  • Un four « à hauteur » est bien aussi, surtout pour éviter que les petits n’y touchent.
  • On n’a jamais assez de rangement : sans un effet surchargé, pensez tout de même à intégrer un maximum de rangement. Les rangements hauts sont bien pour la verrerie.
  • Évitez la finition « laquée » ou « brillante », à moins de vouloir passer votre temps à nettoyer les traces de doigts !
  • Pensez à l’îlot central pour être face aux convives quand vous êtes en cuisine avec éventuellement des chaises ou tabourets pour faire office de bar/comptoir déjeuner
(source Pinterest)

En parlant de finition, comment choisir les couleurs?

3 – Le style et les couleurs

Vous avez défini votre budget et votre surface.

Il reste des points à vérifier : l’exposition de votre cuisine et donc, le choix des couleurs.

Car en effet, une cuisine exposée au nord aura besoin d’être lumineuse car le soleil n’y sera que le matin. Elle aura toujours un côté « frais », et si vous lui associez une couleur sombre, ce sera la cata (vous aurez l’impression d’être dans une grotte 365 jours par an).

L’idéal est d’apporter un maximum de lumière naturelle à l’aide de fenêtres et fenêtre de toit et d’utiliser des couleurs très claires.
(Source Pinterest-Côté Maison)

A l’inverse, la cuisine exposée a sud offre toutes les possibilités : si elle est claire, elle sera ultra lumineuse très tôt et ce jusqu’au soir. N’ayez pas peur, cependant des couleurs plus sombres : elles seront réchauffées par le soleil et donneront une très belle ambiance dans votre cuisine.

Une cuisine bien exposée peut se permettre d’accueillir des matériaux et couleurs sombres
(Source Pinterest)

Pinterest est connu pour inspirer. Utilisez cette application pour vous donner des idées. Un autre site (très inspirant aussi) est à consulter : Houzz. Vous trouverez facilement des idées selon votre style.

Quelques idées d’adresses :

  • Cuisine équipée :
    • Petit budget : Ikea (bon rapport qualité/prix), But, Conforama, Brico-Dépôt
    • Budget moyen : Darty, Envia, Leroy Merlin, Interiors
    • Budget élevé : Cuisines Malegol (entreprise bretonne), cuisines Marchi Cuisine (marque italienne), Les meubles de métiers (marque marseillaise)
  • Electro-ménager :
    • Petit budget : Electro-dépôt (frigo/congélateur par exemple)
    • Budget moyen : Castorama, Leroy Merlin (hotte de cuisson, plaque de cuisson par exemple)
    • Budget élevé : Boulanger, ou marque de cuisine professionnelle (Falcon pour un piano de cuisson ménager (milieu de gamme) par exemple)
  • Point d’eau et robinetterie :
    • Petit budget : Brico-dépôt (type évier inox)
    • Budget moyen : Leroy Merlin, Castorama (type évier en grés)
    • Budget élevé : Aubade, magasins spécialisés

Conclusion

Pour bien choisir sa cuisine il faut identifier ces points :

  • Nombre de personnes vivant au foyer (espaces de rangement/taille du frigo)
  • Qui cuisine à la maison (et adapter le plan de travail en fonction)
  • Votre budget total
  • L’exposition de la maison
  • Votre style
  • Les axes de dépenses prioritaires (si vous cuisinez beaucoup, investissez dans un très bon four/plaque de cuisson – à contrario, si vous cuisinez peu, vous pouvez accentuer le budget sur le design)

Et vous, votre projet cuisine s’est passé comment? Est-ce qu’il y a des choses que vous referiez différemment aujourd’hui? N’hésitez pas à partager votre expérience et vos conseils !