Kouign-amann : la recette en 10 étapes faciles

Une des choses que j’ai découvertes en arrivant en territoire celte, c’est le kouign-amann. Traduire « pain doux » (kouign) « au beurre » (amann). Besoin de vous dire que c’est une pâtisserie… riche?

Mais c’est trop, trop, trop, trop bon. Même que je sais pas ce qui m’a pris d’en faire un alors que je viens de commencer à faire gaffe à ce que je mange. Il me fait des grands signes, là-bas sur le plan de travail de la cuisine (mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi), tel un champi.


Je me suis dit que ce serait pas mal d’aborder les recettes en commençant par un mini plan des différentes techniques qui seront abordées.

Car une des choses essentielles qu’on apprend en cours de cuisine, c’est de savoir décortiquer une « recette » pour en extraire les techniques (vous mémoriserez beaucoup mieux le processus).

Un kouign-amann pourrait se définir comme ça :

  • Une pâte à pain (et donc on fait une étuve)
  • Une abaisse « façon pâte feuilletée »

Rien de compliqué, franchement?


Voici la liste des ingrédients, que je vais vous regrouper, afin de mémoriser le processus aussi :

  • 10 g de levure de boulanger (fraîche ou 1/2 sachet déshydraté) + 120 ml d’eau tiède
  • 250 g de farine
  • 180 g de sucre fin + 100 g de beurre très mou
  • Un moule à brownie (carré de 20 x 20 cm) beurré

Voici le mode opératoire :

1- On va commencer par créer une étuve. Plutôt que d’attendre 3h de faire gonfler « à côté » du radiateur (s’il est éteint ou que c’est l’été là c’est panique à bord), on va faire bouillir de l’eau dans une casserole, que l’on placera en bas du four. On va refermer la porte et laisser le four éteint. Cela va créer une ambiance humide et assez chaude pour faire se développer la levure (et donc faire gonfler votre pâte).

2- On va poursuivre par la pâte à pain : mélanger l’eau tiède et la levure et laissez « agir » 10 minutes.

3- Pendant ce temps pesez la farine et versez-la dans une jatte.

4- Versez le mélange eau-levure dans la farine. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte souple. Faites une boule que vous laisserez dans votre jatte et que vous placerez au four 1h30 (dans l’étuve).

5- Passé ce temps, vous allez dégazer la pâte, et l’abaisser au rouleau pour en faire un rectangle (façon pâte feuilletée). Badigeonner avec le beurre et saupoudrez le sucre. Repliez en 3 (comme un portefeuille) sur la longueur, puis dans l’autre sens.

6- Abaissez de nouveau la pâte en rectangle et repliez 2 fois en 3 comme précédemment.

7- Aplatissez la pâte pour qu’elle ait la forme d’un carré, que vous placerez dans le moule à brownie carré. Replacez le moule dans l’étuve 1/2h.

8- Sortez le kouign-amann de l’étuve et enlevez la casserole. Allumez votre four à 210°C. Dès qu’il est à température, saupoudrez de sucre sur le dessus et enfournez une demi-heure.

9- Sortez le gâteau, attendez 10 minutes qu’il refroidisse, démoulez-le et coupez-le en carrés.

10- Priez le seigneur de ne pas céder à la tentation et de ne pas tout vous enfiler en 15 minutes. Avec de la crème glacée à la vanille. Amen.