La potion magique de Sylvie

Comme promis voilà la soupe de potiron dont je vous ai parlée il y a deux semaines …

J’ai mis un peu de temps à sortir cette recette car j’étais absorbée par un très long article que j’ai publié hier.

Si d’ailleurs je reprends cet article, on peut considérer qu’une soupe se cuisine de deux façons :

  • En mode « pocher à froid » : on met tous les légumes coupés, on met l’eau et on assaisonne avant d’allumer le feu (ce sera comme ça qu’on n’aura pas trop le choix de la cuisiner via un cuiseur à soupe)
  • En mode « sauter »  lorsqu’on a besoin de faire suer des échalotes ou des épices avant de mettre les légumes (c’est souvent comme ça que je fais mes soupes)

Cette recette c’est ma belle-maman (Sylvie) qui me l’a donnée peu de temps après mon arrivée en Bretagne. Je n’en n’avais jamais mangé avant du potiron (bah ouais, y’a un début à tout). Autant dire que je la cuisine et re-cuisine à volonté pendant toute ma saison préférée : l’automne.

Cette soupe est un délice de réconfort à consommer devant la téloche un dimanche soir devant Netflix.

Sans plus attendre, voici la recette :

Ingrédients 

  • 1 kg de potiron
  • 500 g de carottes
  • 2 pommes de terre
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 L de bouillon de volaille (soit un demi litre d’eau et un cube de bouillon)
  • 1/2 L de lait
  • sel, poivre

Préparation 

  • Epluchez vos légumes et lavez-les. Ciselez l’ail et l’échalote, coupez en cubes de 2 cm vos autres légumes (potiron, carottes et pommes de terre)
  • Prenez une cocotte (j’ai ma cocotte fétiche de la marque Staub qui donne une super saveur aux aliments mijotés) et mettez-y la cuillère d’huile d’olive et essuyez-la à l’essuie-tout pour créer une fine couche de gras
  • Faites « suer » l’échalote et l’ail ciselés (= départ à chaud et baissez le feu pour ne pas que ça roussisse mais que ça dégage les arômes)
  • Ajoutez les légumes coupés en dés
  • Ajoutez 1/2 L d’eau et 1 cube de bouillon (il va se dissoudre pendant la cuisson, pas besoin de le faire avant) et mettez à bouillir avec le couvercle puis baissez le feu et laissez cuire 40 minutes.
  • Mixez la soupe. Ajoutez 1/2 L de lait et rectifiez l’assaisonnement (sel, poivre mais aussi cumin si vous aimez, car il se marie très bien aux carottes et potiron)

Pour avoir une bonne soupe type « velouté » il nous faut un peu plus de liquide que la quantité de légumes au départ. Par exemple, on a ici environ 1.7 kg de légumes (vous avez 6 à 8 parts avec cette quantité) et 1/2L de bouillon + 1/2L de lait = 1L de liquide. 

Le « secret » de la texture c’est l’amidon. Il crée le liant qu’on va tant apprécier dans les soupes et qui provient tout simplement de la pomme de terre. Vous pouvez obtenir aussi ce liant avec de la patate douce (qui donnera un goût sucré plus prononcé) ou alors des légumineuses (type haricots blancs, lentilles etc.).

J’espère que vous vous régalerez !

A la souplette !