42 ustensiles absolument indispensables en cuisine

Entre ce que vont nous lister les écoles de cuisine (qui ont des filons avec les entreprises), les sites spécialisés (qui voudront vendre un max) et les gens qui, comme moi, vont pratiquer la cuisine à titre personnel et/ou professionnel, il y a de quoi s’y perdre et surtout dépenser plein de sous-sous et encombrer la cuisine.

J’ai eu l’occasion de devoir acheter du matériel sur les recommandations d’une formation de pâtisserie en ligne (pour passer mon CAP Pâtisserie en candidat libre), lors de ma formation de cuisinière et même plusieurs fois, soit parce que la marque n’avait pas bien conçu l’ustensile ou tout simplement parce que je l’ai bousillé.

Qu’est-ce que le « matériel » en cuisine? Ça peut très bien aller du simple ustensile à la grosse machine-à-tout faire. Je vais donc vous faire une liste des différents types de matériel dont vous aurez réellement l’utilité.

Dans tous les cas, quand vous achetez, pensez à la durabilité. Je vous donnerai des marques de référence pour certains ustensiles qui se doivent d’être de qualité.

Listes des ustensiles :

1- Fouets : 1 ou 2 (Marque DeBuyer) : env. 17€ . Il est important d’avoir un fouet solide, car quand il s’agit de délayer une crème pâtissière froide au fouet, vaut mieux que les cerclages tiennent ! Puis un manche anti-dérapant est top pour une bonne maniabilité.

2 – Une écumoire en inox (Marque Pujadas) : env. 20€. Je ne suis pas trop pour les ustensiles en silicone ni les revêtements en Téflon. Le silicone s’use vite et ne tient pas longtemps. Quand on sait qu’une flamme vive peut monter jusque 900°C et qu’on oublie la spatule dans la casserole 5 minutes (qui ne supporte pas plus de 250°C…), on obtient une sauce au plastique. Délicieux !

Les revêtements en Téflon nécessitent qu’on les dorlote… Un coup de fouet inox et hop ! De la poussière de téflon dans la béchamel ! Youhou ! 

3- Deux louches : une petite (appelée « pochon » en cuisine) pour les sauces individuelles et une grosse pour la soupe par exemple. Si possible avec bec verseur et en inox : env. 10€. Bon à savoir : lors du dressage, mettez un pochon de sauce par personne, c’est la quantité raisonnable que les restaurateurs mettent dans l’assiette (soit environ 8 ml).

4 – Un presse-purée manuel dans une utilisation familiale est amplement suffisant et se nettoie beaucoup plus vite qu’un moulin à purée ! Vous en trouverez des très bien ici. Env.11€

5 – Une pince en inox pour retourner vos viandes (et oui ça ne se fait pas de piquer la viande pour la retourner car ça porte malheur… Non je déconne, ça fait perdre l’eau et la tendreté  de la viande !) que vous trouverez dans des magasins spécialisés pour de la qualité : env. 10€

6 – Une spatule en inox (comme celle pour retourner les crêpes) : env. 18€. Utile aussi pour lisser une crème sur un gâteau ou étaler du chocolat fondu sur un plan de travail en marbre (et le racler, une fois froid, pour en faire des copeaux décoratifs)

7 – Spatule pour mélanger : chez moi je préfère utiliser celles en bois. En théorie maintenant dans les cuisines professionnelles, le bois est proscrit car sensible à la contamination bactérienne (dans les micro pores du bois qu’on arrive difficilement à nettoyer). Vous en trouverez en bakélite blanche facilement dans les magasins spécialisés. Attention, ne pas laisser dans un mélange trop chaud ou trop près du feu : ça FOND !!! (c’est pour moi un gros inconvénient) : env. 5€

8 – Un pinceau : env. 5€. Un pinceau en silicone est bien aussi.

9 – Une ou deux Maryse (ou corne) : env. 5€. Super pratique pour ne pas perdre une goutte d’un appareil à dessert ou pour incorporer délicatement des oeufs en neige à une préparation.

10 – Un chinois (je ne ferai pas de blague sur cette ustensile) : de 3 à 15€ selon les tailles. Super pratique pour filtrer toutes sortes de sauces, jus, coulis, sirop, l’huile de la friteuse, mais aussi stopper la cuisson d’un crème anglaise.

11 – Une passoire inox (pratique quand elle doit aller dans l’eau bouillante pendant plusieurs minutes) : env. 10€. Attention aux passoires en plastique qui – bien sûr- fondent sur le feu. 

12 – Un entonnoir : env. 2€. Très pratique pour remplir des bouteilles de sirop, transvaser l’huile usée de la friteuse dans une vieille bouteille (on ne met surtout pas de matière grasse dans les canalisations, en refroidissant elles durcissent et bloquent les canalisations).

13 – Un verre mesureur : chez Guy Demarle ils en ont avec poignées et bec verseur, top ! Env. 7 € (ou en plastique dans votre supermarché habituel pour une poignée de pain)

14 – Un rouleau à pâtisserie en tout sauf en bois ! : env. 10€. D’ailleurs, si vous pouvez choisir entre différents plans de travail, évitez le bois. Toutes les pâtes vont s’incruster dans les pores du bois et ce sera très galère à nettoyer.

15 – Une roulette à pizza : env. 10€ pour une solide. Pratique pour découper aussi des tartes et des quiches !

16 – Une pelle à tarte : env. 2€

17 – Une bonne paire de ciseaux : env. 10€ (très utile de l’avoir sous le coude pour couper toutes sortes de trucs du quotidien)

18 – Un feutre effaçable : env. 2€ – Très pratique pour écrire les dates de fabrication des yaourts maison sur les couvercles, les dates d’emballage pour le congélateur etc.

19 – Une pince à chiqueter (pour décorer vos tartes sur les bords) : env. 4€ – Un petit ustensile qui fait carrément la différence sur vos tartes! 

20 – Une cuillère à glace : env. 3€

21 – Des brochettes en inox : env. 10€ (sinon essayez d’en dénicher en vide-greniers!)

22 – Un thermomètre à sonde (super pratique pour une cuisson parfaite de vos rôtis) : env. 10€. C’est pour moi aujourd’hui un ustensile indispensable pour cuire mes viandes. La cuisson est toujours parfaite ! Pour connaître les bonnes températures de cuisson, je vous invite à consulter mon article ici et vous pouvez même télécharger la fiche-mémo pour la garder dans votre carnet ou sur votre téléphone.

23 – Cercles à tarte et à entremets en inox : dès 3€ (à associer à une plaque alu perforée et soit du papier cuisson, soit une feuille de silicone).

Cercle à tarte
Cercle à entremet

Les couteaux

  • 4 me semblent indispensables :
    • 24-  le couteau d’office (le petit couteau à tout faire) : vous pouvez en trouver de très bons, marque Nogent, pour 10€.
    •  25- l’économe ou « éplucheur »(pas vraiment un couteau mais bon) – un bon pour 7€
    •  26- l’éminceur ou « couteau chef »(grand couteau qu’on voit dans les films d’horreur) : pour une bonne lame, comptez au moins 30€
    • 27- le couteau à pain (qui est aussi très utile pour couper des génoises dans leur épaisseur ou même des tomates!) : 10 € environ
Couteau d’office
Couteau éplucheur ou économe
Couteau éminceur ou couteau du chef
Couteau à pain, génoise ou tomates
  • 2 sont optionnels :
    • 28- le filet de sole (couteau avec une lame souple pour lever des filets de poissons) : env. 30 €
    • 29- le désosseur, très pratique pour désosser…Rire. Non pour travailler la viande en fait (découper un poulet à cru, gratter les os (aïe mes oreilles!) pour préparer le carré d’agneau du dimanche . Des couteaux typiques « pro » mais bien utiles quand on sait s’en servir : env. 30€
Couteau « filet de sole » à lame souple
Couteau désosseur lame large
Couteau désosseur lame fine

Le « petit matériel »

30 – Une balance de cuisine : les digitales sont bien dans la mesure où elles sont très précises. Mais limitées en poids plus que les classiques et il faut racheter des piles : coûteuse à la longue, pas très écolo et avec une durée de vie limitée. Digitale : env 30€. Mécanique : env. 20€

31 – Un pied à soupe : min. 30€ pour un bon

32 – Un petit batteur électrique (à moins de réaliser des œufs en neige tous les 2 jours et de faire de la Chantilly pour 20 personnes tous les weekend, n’achetez pas de robot à plusieurs centaines d’euros…) : de très biens dès 10€

33 – Une friteuse : pour ma part j’ai la classique (et dangereuse !) qui va sur le feu et qu’on peut encore trouver pour à peine 10€. Je ne vais pas tarder à investir dans une électrique, quand même vachement plus sécurisante. Dès 50€.

L’ancienne friteuse, pas chère mais assez dangereuse
La friteuse électrique

34 – Une cocotte en fonte (Staub ou Le Creuset) : tout dépend des offres, des sites etc. N’hésitez pas à être à l’affût des ventes privées pour réaliser de belles économies ou encore à arpenter les vide-greniers ! Env. 50€

35 – Des casseroles en fonte : idem

36 – Des poêles en acier : la marque Lagostina est vraiment top. Il vous faut une ou deux poêles dans la cuisine, pas plus. Vous pouvez donc investir. Comptez environ 40€ la poêle.

37 – Une cocotte minute : Leboncoin ou les brocantes! Actuellement je ne me sers quasiment que de ma cocotte en fonte Staub pour toutes mes cuissons. La cocotte minute je la garde pour une seule chose : les moules ! Bien pratique pour cette cuisson.

38 – Des saladiers/cul-de-poule (pas de selfie) : cul-de-poule inox, compter 30€. Saladiers en verre et en plastique dès 5€ chez Ikea

39 – Moules silicone pour gâteaux (marque Guy Demarle/ Mathon /Magasins spécialisés (Du bruit dans la cuisine, Culinarion, Bazar Avenue près de Rennes, Cerf Dellier près de Lens) : dès 20€ pour de bons moules

40 – Plaque aluminium perforée (permet une cuisson homogène) et feuille en silicone (plus écolo que du papier cuisson jetable) : dès 12€ la plaque et 12€ la feuille de silicone

41 – Robot (râpe, blender etc.)

Le « gros matériel »

J’ai assisté à de nombreuses démonstrations culinaires sur toutes sortes de robots « à tout faire ». Ils ont des avantages : recettes enregistrées, connectés, nombreuses fonctionnalités, design attractif…

Mais selon moi, plus d’inconvénients : on les trouve fantastiques lors de la démonstration car « ils font tout tout seul! », mais non : vous ferez toujours les courses, vous devrez toujours éplucher vos légumes et suivre les recettes, être près du robot pour ajouter de temps à autre un autre ingrédient, puis servir et enfin faire la vaisselle. Puis il ne fait pas « four » au fait. Donc bon…

Croyez-moi, des cocottes et des casseroles feront aussi bien, voire même mieux et elles dureront bien plus longtemps (notez que les marques « garantissent à vie » des cocottes en fonte tandis que des fabricants garantissent tout au mieux 5 ans votre robot-SMIC (car c’est ce qu’il vous aura coûté)).

42 – Donc je dirais que plutôt que d’acheter un robot à plus de 1000 €, payez-vous un bon piano de cuisson Falcon à 2000€. Il sera bien plus rentabilisé. Ou une plaque de cuisson et un four encastrable font aussi très bien l’affaire. Je préfère et suis habituée à la cuisson à gaz, mais là c’est très personnel. Pour le four, prévoyez électrique à chaleur tournante. Si vous en trouvez un « mixte » qui peut diffuser de l’eau pendant la cuisson, c’est top pour réchauffer des pâtes, cuire des raviolis vapeur etc. 

Voici quelques adresses de sites internet où vous pouvez trouver le matériel :

  • Amazon (ils ont beaucoup de choses sur cette liste!)
  • Mathon
  • Cuisineaddict
  • Guy Demarle (moule en silicone) ou moins cher, Silikomart
  • Ikea (certains ustensiles mais aussi de l’électroménager et des accessoires de rangement)
  • Divers sites en lignes pour le petit électro (Darty, Boulanger)
  • Magasins spécialisés pour les couteaux (perso je préfère pour ça choisir en « réel »)

Je suis tout à fait ouverte à vos propositions si j’ai oublié quelque chose d’essentiel… Car

Je fais de toi mon e-ssen-tiel !!! (Nani nani na ni nana…)

(C’est cadeau pour le reste de la journée – Rires démoniaques)